Image d'un scanner du cerveau.

Différence entre une IRM et un scanner

Vous voulez savoir les différences entre une IRM et un scanner ? Cet article va vous expliquer dans quel cas on utilise l’un ou l’autre.

Qu’est-ce qu’un scanner ?

Le scanner est un examen qui utilise les rayons X autour de la zone d’intérêt. Cependant, il est parfois nécessaire d’utiliser un produit de contraste à base d’iode pour améliorer la qualité des images.

Il permet de réaliser des images en coupes fines du corps humain.(cerveau, cage thoracique, abdomen, os). Grâce à cela, on peut déceler des infections, des hémorragies, des kystes, des tumeurs

Cet examen présente l’avantage de donner des informations très précises sur les organes étudiés. De l’extérieur du corps, on peut virtuellement le découper en tranches ou le reconstruire en trois dimensions.

Qu’est-ce qu’une IRM ?

IRM signifie Imagerie par Résonance Magnétique, elle utilise un champ magnétique. Grâce à cela, on peut réaliser des images des organes du corps humain avec précision (ex : des lésions ou des tumeurs au cerveau, des hernies discales au niveau de la colonne vertébrale, des lésions ligamentaires au niveau des articulations…). L’IRM permet de voir ce qui n’est pas visible à la radiographie, l’échographie et au scanner.

L’IRM permet de faire des images en coupes dans différents plans et de reconstruire en 3D la partie analysée.

Quelles sont les principales différences entre le scanner et l’IRM ?

Le scanner utilise des rayons X qui peuvent endommager l’ADN tandis que l’IRM utilise des ondes électromagnétiques qui ne sont pas dangereuses pour le corps humain. On appelle cela un examen non invasif.

En savoir plus sur le scanner et l’IRM, cliquez ici !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs indiqués par * sont requis.